Thailande Sud

 

Retour choix des pays

  (Généralités voir Thailande Nord)

  Du 18 Octobre  au 10 Novembre 2005...

        Thailande, présentation.

  Il faut compter plusieurs Thailande tout d'abord Bangkok, grouillante, avec ses 10 millions d'habitants, un monstre urbain. Ensuite, Le Nord, avec ses anciens royaumes, et ses milliers de temples bouddhistes, que nous avons visité avec les parents de Corinne. Enfin, le Sud avec ses plages et ses îles que nous découvrons avec les parents de Luc.

Les Thaïlandais sont réservés mais toujours souriants. Nous avons beaucoup de soucis pour nous faire comprendre car, même dans les lieux touristiques, l'anglais n'est presque pas parlé. Dans les contrées profondes, nous avons quelles difficultés avec les menus écrits avec leur alphabets en forme " d'arabesques de spaghettis" !

Nous retrouvons les parents de Luc pour 3 semaines. Le ton est donné dès leur arrivée, dans un restaurant thaï: " Mais, il n'y a pas de pain ici? Et on ne va quand même pas manger avec des baguettes? C'est quoi ces drôles de choses à manger?" s'interrogent les parents de Luc tandis que deux rats traversent en trotinnant sur les fils électriques...Hé oui, bienvenu en Asie!

La grippe aviaire? Ici, les thaïlandais ne s'en inquiètent guère et continuent à manger du poulet. " La grippe aviaire, c'est au contact des animaux vivants ou morts, mais pas avec de la viande cuisinée!!!" nous informent-ils.

 

        L'île de Phuket.

L'île de Phuket est accessible en camping-car par un pont. Evidemment, l'arrivée sur l'île créé des émotions. Comment ne pas penser à ces milliers de personnes qui ont succombées au tsunami il y a 10 mois? On s'inquiète aussi de l'éventuelle arrivée d'une nouvelle vague...Les batiments face à la plage semblent avoir été rénovés, sinon aucun signe du passage du tsunami ne subsiste, à part dans le coeur des gens. Phuket Town est la ville la plus importante de l'île mais elle n'est pas touristique. Nous faisons un petit tour dans le marché, un peu boueux, et dont les odeurs dans les étals de viande sont parfois incommodantes.

Les noix de coco

Vendeurs de mangues

Marchande ambulante

Petite fille au marché

Fleurs de lotus

Un fruit, le dragon fruit

Nous choisissons un hôtel agréable avec piscine, à Karon beach. Comme nous sommes encore en saison des pluies, les prix sont très doux. Thibault et Marion travaillent leurs cours sur des tables face à la piscine. Contrairement à nos attentes, en cette saison, la mer n'a pas l'aspect lagon de certaines cartes postales et se révèle assez dangereuses avec ses courants. Les parasols sont bien alignés sur la plage. Au petit resau face à la mer, les cuisinières, très souriantes et agréables, me servent des crevettes " toutes fraîches" qui mettront quand même une dizaine de jours à être digérées. La cusisine du Sud offre des poissons, calamars, crevettes, crabes, un peu épicés et servi avec du riz. Les enfants, profitent d'un lieu tourisitique pour commander des spaghettis qui réapparaissent sur les menus. Dans l'hôtel, les hommes, arrivés seuls, ont trouvé des compagnes locales (contre contribution) pour un jour, une semaine, un mois...

Patong, centre touristique de l'île s'anime le soir avec des ruelles marchandes mais aussi une rue bordée de bars à filles, qui attendent assises sur des tabourets, ou dansent sur en pleine rue sur des podium au son de musique techno.

Thibault et son animal préféré, l'aigle

Plage de Phuket: Karon beach

Macaque

Une rue de Patong, animée de nuit, avec ses bars à filles.

Sortie du dimanche en famille

Un boeuf

 

        La baie de Phang Nga.

Dans la baie de Phang Nga se dressent à perte de vue des gigantesques formations calcaires couvertes de végétation . Pas de touristes dans les environs du coup, les locaux nous agrippent pour nous proposer une balade en bateau. Nous optons pour un bateau 'long tail', une longue barque agrémentée d'un moteur genre débrousailleuse munie d'une hélice. L'embarcation longe une forêt de mangrove puis croise un long et gros serpent zigzagant sur l'eau. Sûr, on ne va pas se baigner! On s'arrête sur l'île de James Bond, où se dresse un monolithe, et où furent tournées quelques scènes de " l'homme aux pistolets d'or" . Au retour, nous visitons l'île de Panyee, un village de maison de bois sur pilotis adossé sur une falaise et peuplé de musulman. L'ambiance est bien particulière sur cette île, où nous marchons sur des pontons bordés de magasins et d'habitations sommaires. Les enfants se réjouissent de caliner des gibbons apprivoisés. Voyez la photo, n'est-ce pas mignon? Mais il faut savoir qu'en prenant une photo avec ce bébé, nous encourageons,hélas, l'enlèvement des bébés par les braconniers pour être vendus à des attractions touristiques. Vers 7 ans, les singes deviennent agressifs et ils sont jetés en cage, maltraités, ou amenés à des centres dont le projet est la réhabilitation des gibbons . Faites un tour sur le site www.gibbonproject.org , et, si vous ne comprenez pas l'anglais regardez les photos de ces mignons primates!

L'île   de James Bond

Le village de Panyee

Marion et un jeune gibbon

 

        L'île de Koh Samui

Nous laissons notre camping-car au port pour rejoindre Koh Samui en ferry. Par hasard, nous choisissons un hôtel tenu par deux jeunes français forts sympathiques!!! Nous sommes en basse saison et l'hôtel ainsi que les plages ne sont pas bondées. Cours pour les enfants, face à la mer, un peu de massage thaïlandais (très énergique), dégustations de noix de coco, baignades, le séjour se déroule calmement...

La plage de Lamai à Koh Samui

Rue de Lamaî, à Koh Samui

Plage de Lamai

 

        Conclusion

Après deux mois, nous avons découvert le Nord, très authentique, et le Sud, plus touristique. Partout les gens ont été extrêmement souriants. Nous avons pu nous garer n'importe où pour les nuits et n'avons jamais senti d'insécurité, ni de risque de vol. Quelle tranquilité d'esprit.

La Thailande est un pays pauvre, avec ses maisons de planches de bois et de tôle, ses mendiants, ses enfants qui vendent des fleurs. Les paysages sont verts, partout, et la quantité de fruits nous permet de nous régaler des ananas, des jack fruit, des mangues, des bananes et autres fruits tropicaux.

Même après quelques mois, il est difficile de s'accoutumer à la cuisine asiatique, très épicée, et si loin de nos coutumes européennes!

Nous quittons le pays vers le Laos...

 

Les généralités sur la Thailande sont en bas de la page " Thailande Nord"

 

retour haut de page

[Accueil][Pays visités][notre famille][projet][Camping-car][Pages spéciales][Aquarelles][les liens][nous contacter]

voir site www.ccadm.fr

copyright(C) ccarautourdumonde 2003 tous droit réservés.